Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Related Materials
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 Ford’s $700 Million Investment at Oakville Solidifies 2,800 Jobs to Meet Global Customer Demand

DATE: Will be calculated from "Release Start Date" field.

​OAKVILLE, Ontario – Ford Motor Company, Canada’s top-selling automaker, is investing C$700 million at its Oakville Assembly plant, securing more than 2,800 jobs and expanding its manufacturing capability to meet surging global demand.

“This investment is helping us find much needed capacity for global products and securing jobs, and it is positioning Oakville as one of the most competitive and important facilities in the Ford system,” said Joe Hinrichs, president of The Americas, speaking from a ceremony at the plant today.  “Global fuel-efficient products, built in a state-of-the-art facility, by a great workforce are a win for everyone today.”

Hinrichs said Ford will bring several new global models to the plant, helping to meet demand in North America and around the world by producing vehicles with best-in-class quality, fuel efficiency, smart design and value. He added that the company’s investment will mean its spending on Canadian-made auto parts will increase by approximately C$200 million, to a total of nearly C$4 billion annually.

The enhancements at Oakville Assembly are Ford’s latest step in maximizing its existing North American manufacturing assets, matching production to consumer demand as Ford’s North American sales surge to pre-recession levels. Sales of the Oakville Assembly-produced Edge in the United States – Edge’s biggest market – so far in 2013 are on pace to beat the prior record of 130,000 vehicles set in 2007.

The move to global manufacturing at the Oakville plant will enable Ford to shift production based on consumer demand more quickly and efficiently. The state-of-the-art facility will be able to align capacity of any one vehicle with real demand for Ford customers in North America and all over the world.

“If consumers suddenly shift their buying habits, we can seamlessly change our production mix without having to idle a plant,” said Hinrichs. “Flexible manufacturing enables us to get vehicles to consumers faster than ever before. This is a great value proposition for everyone.”

Ford currently utilizes nine global platforms around the world to build about 85 per cent of its vehicles. Global manufacturing offers Ford the opportunity to leverage commonality of components, design and build processes to streamline its ability to produce high-quality vehicles and accelerate production to meet growing consumer demand for Ford products.

“Ford’s investment demonstrates Canada can be competitive in the global market through strategic partnerships,” said Dianne Craig, president and CEO, Ford of Canada. “Working closely with government and labour, we have secured a bright future for our employees at Oakville Assembly.”

As part of the investment, Ford will also be increasing its sustainability and fuel efficiency research and development capacity in Ontario, including supporting studies in vehicle light-weighting, the reduction of stationary emissions from industrial facilities, and research into advanced engine development at Ford’s powertrain research facilities in Windsor.

With today’s announcement, Ford has now invested more than C$2 billion in Canada in less than a decade. In 2004, Ford announced a C$1 billion investment for Oakville Assembly to introduce flexible manufacturing to the facility. In 2010, the company announced a C$590 million investment for Essex Engine Plant in Windsor.

Investment in auto manufacturing directly benefits the Canadian economy. It is estimated every auto job generates up to 10 supporting jobs.

Work on the transformation at Oakville Assembly is already under way. It is expected to be completed by fall 2014.

“This is an incredible year for Oakville Assembly,” said Will Cowell, plant manager, Oakville Assembly. “We are celebrating the plant’s 60th anniversary and we passed the one-million mark in Ford Edge production. We look forward to continuing to celebrate many more milestones and to building quality vehicles with passion and excellence for years to come.”

Oakville Assembly manufactures Ford Edge, Ford Flex, Lincoln MKX and Lincoln MKT.

 L'investissement de 700 millions de Ford à Oakville consolide 2 800 emplois pour répondre à la demande mondiale des clients

By  

​OAKVILLE (Ontario), le 19 septembre 2013 – Ford Motor Company, le constructeur automobile qui vend le plus de véhicules au Canada, investit 700 millions $ C à son usine de montage d'Oakville, garantissant plus de 2 800 emplois et accroissant sa capacité de production pour répondre à la montée en flèche de la demande mondiale.

« Cet investissement nous aide à obtenir la capacité indispensable pour construire des véhicules internationaux et garantir des emplois.  De plus, il place Oakville comme l'une des usines les plus importantes et les plus compétitives dans le réseau Ford, affirme Joe Hinrichs, président, Les Amériques, lors d'une cérémonie à l'usine aujourd'hui.  Les véhicules éconergétiques internationaux, construits dans une usine ultramoderne par des travailleurs hors pair, représentent aujourd'hui une solution gagnante pour tous et chacun. »

Joe Hinrichs explique que Ford construira plusieurs nouveaux modèles internationaux à l'usine pour mieux répondre à la demande en Amérique du Nord et de par le monde en produisant des véhicules dont la qualité, le rendement éconergétique, le design intelligent et la valeur sont les meilleurs de leur catégorie. Il ajoute que, grâce à l'investissement de la Compagnie, les dépenses en pièces automobiles fabriquées au Canada augmenteront d'environ 200 millions $ C, pour atteindre au total près de 4 milliards $ C par année.

Les améliorations de l'usine de montage d'Oakville constituent la toute dernière mesure de Ford pour maximiser ses usines de construction existantes en Amérique du Nord et harmoniser la production et la demande des consommateurs alors que les ventes nord-américaines de Ford grimpent aux niveaux antérieurs à la récession. Depuis le début de 2013, les ventes du Ford Edge construit à l'usine de montage d'Oakville sont en train de battre aux États-Unis – son plus gros marché – le record précédent établi en 2007 de 130 000 véhicules.

L'adoption de la production internationale à l'usine d'Oakville permettra à Ford de modifier la production plus vite et plus efficacement en fonction de la demande des consommateurs. L'usine ultramoderne pourra aligner la capacité de production de n'importe quel véhicule sur la demande réelle des clients Ford en Amérique du Nord et partout dans le monde.

« Si les consommateurs changent subitement leurs habitudes d'achat, nous pouvons répartir autrement notre production en douceur et en ne ralentissant aucune usine, soutient Joe Hinrichs. La production flexible nous permet d'offrir les véhicules aux consommateurs plus vite qu'avant. Voilà une proposition très avantageuse pour tous et chacun. »

Ford utilise en ce moment neuf plateformes internationales dans le monde pour construire près de 85 pour cent de ses véhicules. La production internationale donne à Ford l'occasion de tirer parti des points communs entre les composants, le design et les processus de construction pour optimiser sa capacité de produire des véhicules de haute qualité et accélérer la production afin de satisfaire la demande croissante de véhicules Ford.

« L'investissement de Ford montre que le Canada peut être compétitif à l'échelle mondiale grâce à des partenariats stratégiques, affirme Dianne Craig, présidente et chef de la direction, Ford Canada. En collaborant étroitement avec le gouvernement et la main-d'œuvre, nous réservons un brillant avenir à nos employés de l'usine de montage d'Oakville. »

Dans le cadre de cet investissement, Ford intensifiera aussi ses capacités de recherches et de développement en durabilité et en rendement éconergétique en Ontario, y compris le soutien d'études sur les véhicules de poids léger, la réduction des sources fixes d'émissions polluantes des installations industrielles, et la recherche en matière de mise au point de moteurs évolués aux installations de recherche sur les groupes motopropulseurs de Ford à Windsor.

Avec l'annonce d'aujourd'hui, Ford a maintenant investi plus de 2 milliards $ C au Canada en moins d'une décennie. En 2004, Ford a annoncé un investissement de 1 milliard $ C à l'usine de montage d'Oakville pour y introduire la production flexible. En 2010, la Compagnie a annoncé un investissement de 590 millions $ C à son usine de moteurs d’Essex à Windsor.

L'investissement dans la construction automobile favorise directement l'économie canadienne. On estime que chaque emploi de l'industrie automobile engendre jusqu'à 10 emplois secondaires.

On a déjà entrepris les travaux de transformation à l'usine de montage d'Oakville et on prévoit les avoir terminés d'ici l'automne 2014.

« C'est une année extraordinaire pour l'usine de montage d'Oakville, déclare Will Cowell, directeur de l'usine de montage d'Oakville. Nous célébrons le 60e anniversaire de l'usine et nous avons franchi la barre du 1 million de véhicules Ford Edge produits. Nous comptons bien célébrer beaucoup d'autres étapes importantes et construire des véhicules de qualité avec passion et le souci de l'excellence pendant de nombreuses années à venir. »

L'usine de montage d'Oakville construit les Ford Edge, Ford Flex, Lincoln MKX et Lincoln MKT.

 
Yes
Yes
Yes
9/19/2013 6:00 AM